rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://hominines.portail-svt.com/data/fr-articles.xml

Ötzi, l'homme des glaces

Nom scientifique : Homo sapiens

Numéro d'inventaire : ST 13UT 6407/91

Age : 3350 à 3100 avant J.C. (Néolithique)

Localisation géographique : glacier du Similaun, Ötztal, Sud Tyrol (Italie)

otzi1.jpgotzi_2.jpg

Découverte :

  • Le corps momifié est découvert alors qu'il est encore partiellement dans la glace le 19 septembre 1991 par deux randonneurs, à plus de 3200 m d'altitude. Le corps est complètement dégagé le 23 septembre 1991 et est transporté à l'Institut Médico-légal d'Innsbruck pour expertise. Des recherches sont rapidement entreprises, avant l'arrivée de l'hiver, dans ce secteur du glacier, afin de trouver des objets permettant de le situer dans un contexte archéologique.
  • Il s'agit d'un individu de sexe masculin, porteur d'une barbe, de tatouages, d'une amulette au cou et de poux… Il est très vite baptisé Ötzi. Il est ensuite transféré au musée d'archéologie inauguré à Bolzano en mars 1998.

otzi_1.jpgotzi_decouverte.jpg

Particularités :

  • Ötzi est d'abord l'objet de polémiques jusqu'à la publication des premiers résultats scientifiques de son étude, trois ans après sa découverte. Il sera d'abord considéré comme un cadavre relativement récent, lors de sa découverte. Puis le Pr Konrad Spindler (Préhistorien et professeur d'archéologie à l'université d'Innsbruck) estime son âge à environ 4000 ans, en se basant sur la hache en cuivre découverte à ses côtés. Les autres objets trouvés autour de lui sont caractéristiques du Néolithique, et cette hache, rarissime, plus spécialement du Chalcolithique. La datation au Carbone 14 permet de dater précisement la période entre 3350 et 3100 avant J.-C.
  • Après sa momification naturelle, par congélation, le poids d'Ötzi est réduit à 13 kg et sa taille à 1,54 m. On estime qu'il s'agissait d'un homme de 46 ans, aux yeux bleus, aux cheveux bruns, qui mesurait 1,60 m, pesait environ 50 kg, avec une pointure de 38.
  • La palynologie (science qui étudie les pollens) et l'analyse isotopique ont permis la reconstitution du paléoenvironnement, du paysage végétal et aussi d'individualiser certaines périodes de la vie d'Ötzi. Il aurait passé son enfance à l'étage subalpin du Tyrol du Sud (qui a déjà livré des vestiges remontant à l'âge du cuivre), très probablement au Val Pusteria (Trentin-Haut-Adige). À l'âge adulte, il aurait séjourné dans différentes zones. La grande quantité de pollen de hêtre (d'une espèce exclusive du sud des Alpes) retrouvée dans ses intestins confirme que Otzi vivait sur la versant méridional des Alpes.

otzi_bonnet.jpgotzi_manteau.jpgotzi_chaussure_2.jpg

Reconstitution du bonnet - Restes du manteau de fourrure - Reconstitution d'une chaussure

Caractéristiques :

  • Les habits d'Ötzi sont adaptés à la vie en montagne : un bonnet confectionné en peau d'ours brun, maintenu par deux lanières nouées sous le menton ; une cape faite d'herbes des marais des Alpes (1 m de hauteur), qui lui servait certainement de protection contre la pluie et de la neige. Sous la cape, un manteau de fourrure en peau de chèvre, constitué de morceaux assemblés, un pantalon en peau de chèvre constitué de deux jambières attachées à une ceinture vers le haut, et vers le bas se trouvent des languettes de peau, destinées à être introduites dans les chaussures afin de fixer l'ensemble. La ceinture, en peau de veau, sert à maintenir un pagne avec une poche, fait de peau de chèvre, en même temps que les jambières. Les chaussures, en peau de cerf, ont des semelles en cuir d'ours et une empeigne en cuir. À l'intérieur, un «filet» d'herbes tressées, maintient une couche de foin servant de doublure et d'isolant thermique.

otzi_habit.jpg

Reconstitution des habits et des différentes étapes pour s'habiller

  • L'équipement retrouvé dans la poche de sa ceinture et à ses côtés comprend un arc en if, inachevé, 14 flèches dans leur carquois (en cours de fabrication ou de réparation, 2 seulement sont utilisables), une hache de cuivre, un couteau à lame de silex emmanchée, dans un fourreau en tissu d'ortie et quelques champignons enfilés sur une lanière de cuir, probablement à usage médicinal (les polypores du bouleau ont des propriétés antibiotiques et contiennent des huiles toxiques pour les vers intestinaux). 

otzi_hache_3.jpgotzi_fleche_carquois.jpgotzi_sac.jpg

Reconstitution de la hache - Carquois et flèches - Reconstitution du sac à dos

  • Il avait également un "sac à dos" muni d'une armature formée d'une longue tige de noisetier, deux récipients cylindriques en écorce de bouleau (pour le transport des braises ?), un petit sac comprenant un nécessaire à feu (amadou, silex, pyrite…) et un autre sac de cuir contenant de petits outils de silex (grattoir, perçoir, lame pointue). Dans le carquois se trouvait également une corde confectionnée avec des fibres végétales, longue de 2 m,  et deux tendons provenant d'un grand animal.

otzi_equipement.jpgotzi_reconstitution.jpg

  • L'état de santé d'Ötzi, au moment de son décès, était assez mauvais. Les articulations montrent des signes d'usure, des vaisseaux sanguins sont calcifiés, les intestins sont infestés de parasites, du côté gauche des côtes fracturées sont en voie de consolidation, les articulations montrent des signes d'arthrose et certains éléments squelettiques traduisent une fragilisation.
  • Il porte plusieurs séries de tatouages, correspondant aux zones pathologiques. Ils correspondraient à des points d'acuponcture.

otzi_tatou.jpgotzi_tatou_2.jpgotzi_radio.jpg

Tatouages - Radiographie révélant la pointe de flèche

  • Il n'a pas de carie dentaire, mais les incisives supérieures, très usées, montrent qu'il a du les utiliser pour travailler les peaux.
  • Ötzi présente plusieurs signes indiquant une agression humaine : une fracture nasale, des blessures à la main droite, une fracture du poignet droit, des perforations au niveau du thorax et surtout, la présence d'une pointe de flèche en silex ayant traversé l'omoplate gauche (visible à la radiographie). Cette dernière aurait provoqué un paralysie du bras et une forte hémorragie ayant sans doute entraîné la mort d'Ötzi.
  • De nombreuses hypothèses ont été envisagées pour expliquer la mort d'Ötzi : guerre de clans, meurtre par un rival, meurte rituel, meurtre à la suite d'un vol ...

Christophe DEFRANCE - Lycée de l'Escaut - Valenciennes

 

 

 

 


Date de création : 15/10/2008 ~ 18:58
Dernière modification : 11/04/2010 ~ 14:14
Catégorie : - Les Hommes récents
Page lue 11085 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !