Vous êtes ici :   Accueil > Africanus
 
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://hominines.portail-svt.com/data/fr-articles.xml

L'Australopithèque africain

Nom scientifique : Australopithecus africanus
Holotype : crâne de Taung

Age : de - 3.5 à - 2.3 millions d'années
Localisation géographique : Afrique du Sud (Taung, Sterkfontein, Makapansgat et Gladysvale)

taung2.jpgafsud.gif

Crâne de l'enfant de Taung - Principaux site à australopithèques en Afrique du Sud

Découverte :

  • L'espèce Australopithecus africanus a été crée par Raymond Dart en 1925, suite à la découverte de l'enfant de Taung.
  • De très nombreux fossiles ont depuis été découverts par la suite, notamment la célèbre Mrs Ples, et l’on dispose maintenant de pièces correspondant à l’ensemble du squelette, ce qui permet d’avoir une bonne image des ces homininés fossiles.

africanus_crane.jpgsts71front.jpgsts71sts36rangle.jpg

Reconstitution du crâne de Mrs Ples ( STS 5 ) - Crâne STS 71 isolé et associé à la mandibule STS 36

Particularités :

  • Le nom de genre Australopithecus est une association du latin « australo » et du grec « pithecus », ce qui signifie le singe du sud.
  • Comparé à A. afarensis, ces australopithèques présentent un appareil masticateur plus développé. 

STW_505.jpgaustralopithecus1.jpg

Crâne STW 505 avec moulage endocrânien - Reconstitution d'Australopithecus africanus

Caractéristiques : 

  • Dimorphisme sexuel important : taille et poids compris entre 115 cm et 30 kg pour les femelles et 138 cm et 41 kg pour les mâles.
  • Volume cérébral semblable à celui d’un chimpanzé : 430 à 550 cc, avec développement des lobes pariétaux.

    Australopithecus-africanus-STS60.jpg
    Moulage endocrânien (STS 60)
  • Crâne avec front fuyant, voûte très basse et constriction post orbitaire importante.
  • Face projetée vers l’avant ( prognathisme important ).

 sts52a.jpgsts52b.jpg 

Mandibule STS 52b et maxillaire STS 52 a                    ( Photographies : Anthropology Database )

  • Arcade zygomatique robuste.
  • Mandibule robuste. Arcades dentaires en U divergent vers l'arrière.
  • Incisives et canines de petite taille, canines réduites. Prémolaires et molaires de grande taille avec émail épais.

sts14.jpg africanus_bassin.jpg

Squelette STS 14 et reconstitution du bassin 

  • Trou occipital avancé mais postérieur à la ligne tympanique.
  • Membres supérieurs et inférieurs de taille équivalente.
  • Squelette locomoteur présentant de nombreuses caractéristiques traduisant la bipédie ( angle tibio-fémoral, bassin large et bas, articulation de la cheville …) ainsi qu’un potentiel pour le grimper ( avant-bras long, phalanges des pieds et des mains courbes, articulation de l’épaule dirigée vers le haut, coude verrouill項).
  • Développement de l’extrémité distale du pouce (bonne aptitude à la préhension).
  • Pied avec gros orteil divergent.
  
Christophe DEFRANCE - Lycée de l'Escaut - Valenciennes

 

 

 


Date de création : 05/10/2007 ~ 17:33
Dernière modification : 13/12/2011 ~ 08:25
Catégorie : Hominidés - Les Australopithèques
Page lue 23846 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Réaction n°2 

par EGLENTAINE le 15/03/2016 ~ 11:41

c'est super cool :) :) :)k

Réaction n°1 

par tommy le 04/06/2015 ~ 10:09

C'est super cool!k