Vous êtes ici :   Accueil > Yves Coppens
 
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://hominines.portail-svt.com/data/fr-articles.xml

Yves COPPENS

( 1934 -  )

  yves_coppens.jpg

  • Yves Coppens est l’un des plus grands spécialistes français de l’évolution humaine et aussi l'un des plus connus du grand public. Il a entrepris et participé à de nombreuses campagnes de fouilles souvent fructueuses comme, par exemple, la découverte de la célèbre Lucy. Il a élaboré plusieurs théories sur l'origine des hominidés.
  • Yves Coppens est né en 1934. Passionné par la Préhistoire depuis son enfance, il a commencé sa carrière de chercheur par quelques travaux de fouilles et de prospection en Bretagne pendant ses années de Collège, de Lycée et d'Université. En 1956, il entre au CNRS à 22 ans ! Yves Coppens se dirige vers l’étude d’époques très reculées : le quaternaire et le tertiaire. En 1960, il commence à monter des expéditions au Tchad, en Ethiopie puis en Algérie, en Tunisie, en Mauritanie, en Indonésie et aux Philippines.

    coppens_1.jpgcoppens_2.jpgcoppens_3.jpg
  • En 1965, il découvre un crâne d’hominidé à Yayo (Angamma) nommé Tchadanthropus Uxoris. Le Tchadanthropus, peut-être âgé d’un million d’années, serait proche d’Homo erectus. En 1969, il devient Maître de Conférences au Museum National d'Histoire Naturelle, il est donc naturellement à la sous-direction du Musée de l'Homme.  
  • En 1974, il participe à la découverte d’ Australopithecus afarensis, nommé Lucy car Yves Coppens écoutait avec ses co-découvreurs, Donald Johanson et Maurice Taïeb, une chanson des Beatles (Lucy in the sky with diamonds).  

     

     

Y_-Coppens-et-donald-Johans.jpg lucy.jpg coppens__mammouth.jpg 

Y Coppens et D. Johanson à Hadar - Squelette de Lucy - Découverte d'un mammouth congelé

  • En 1980, Il est nommé Directeur et Professeur au Museum d’Histoire Naturelle de Paris.
  • En 1981, Il propose une explication environnementale de la séparation Homininés - Hominidés : l’East Side Story. Du côté oriental, les Homininés se seraient développés, dans un climat plus sec, en passant par un stade pré-Australopithèque, illustré notamment par les très belles découvertes de l'Afar éthiopien, puis par un stade Australopithèque, premier tailleur de la pierre, et enfin par le stade Homme. Ces 3 stades s'enchaînent en cyme ou en épi, chacun se trouvant, à la base, à l'origine du suivant, mais n'en développant pas moins ensuite sa propre lignée de manière originale et indépendante.
     
  • Yves Coppens propose une autre théorie sur l'apparition du stade Homme sous la pression sélective d'une seconde crise climatique, il y a 3 millions d'années : l'(H)Omo event ou événement de l'(H)Omo, qui aurait entraîné l'apparition du genre Homo par adaptation à la sécheresse.
     
  •  
     
    Enfin, plus récemment, Yves Coppens a aussi montré, en s'appuyant sur les vitesses différentielles d'évolution de la biologie et de la technologie, comment l'acquis peu à peu avait prévalu sur l'inné et pourquoi, depuis 100.000 ans, l'évolution de l'Homme s'était ralentie puis arrêtée (Coppens 1982, 1988)..  
  • En 1983, il est élu titulaire de la Chaire de Paléoanthropologie et Préhistoire du Collège de France.
     
  • En 2003, suite aux découvertes de
    Toumaï et d’Abel par Michel Brunet, Yves Coppens remet lui-même en cause sa théorie de l’East Side Story !
  • Auteur de nombreux ouvrages scientifiques, Yves Coppens est également le directeur scientifique de l'Odyssée de l'Espèce, de Homo sapiens et du sacre de l'Homme, trois films de Jacques Malaterre qui furent d'énormes succès d'audience lors de leur diffusion à la télévision.
     
     
     

odyssee.jpghomo.jpghomme.jpg

 

Christophe DEFRANCE - Lycée de l'Escaut - Valenciennes


Date de création : 06/10/2007 ~ 20:18
Dernière modification : 05/05/2013 ~ 18:05
Catégorie : Paléo-anthropologie - Les paléoanthropologues
Page lue 12130 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !