Vous êtes ici :   Accueil > Meave Leakey
 
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://hominines.portail-svt.com/data/fr-articles.xml

Meave LEAKEY

( 1942 -  )

richard_meave_leakey.jpg
Richard et Meave Leakey

 
  • Meave Epps est née à Londres en 1942 et fut éduquée dans un pensionnat religieux. Elle rejoint ensuite un collège technique et l’université où se développe son intérêt pour les sciences naturelles. Elle obtient une maîtrise en zoologie et zoologie marine et un doctorat de zoologie à l’université de North Wales. En 1965, pendant qu’elle prépare sa thèse, elle travaille au Tigoni Primate Research Centre, sous les auspices de Louis Leakey, juste à l’extérieur de Nairobi. En 1968, elle termine sa thèse et, un an plus tard, elle est invitée par Richard Leakey à rejoindre son expédition d’investigation d’un nouveau site paléontologique à Koobi Fora, sur les rives est du lac Turkana au Kenya. C’est le début d’un long investissement dans le Turkana Basin Research Project qui sera couronné de nombreux succès.

leakey_ml.jpgmeave__louise.jpg 

 Louise et Meave Leakey

  • En 1970, Meave et Richard Leakey se marient. Ils auront deux enfants : Louise, née en 1972, et Samira, née en 1974. En plus de son travail sur le terrain au lac Turkana, les recherches de Meave Leakey se focalisent sur l’évolution des mammifères fossiles de l’Est africain et sur les faunes de mammifères dans le bassin du Turkana.  


    MLeakey1.jpgmeave1.jpgmeave2.jpgmeave_labo.jpgMLeakey.jpg

    Photographies de la Leakey's Foundation

  • En 1989, Meave Leakey devient coordinatrice du Musée National du Kenya, chargée des recherches paléontologiques dans le bassin du Turkana. Sous sa direction, les recherches au Turkana se sont focalisées sur la recherche de preuves de la présence d’ancêtres humains entre 8 et 4 millions d’années. En 1994, certains des plus anciens homininés sont découverts à Kanapoi, au sud ouest de la région des lacs. Ces découvertes représentent une nouvelle espèce d’Australopithecus anamensis (un ancêtre possible d’Australopithecus afarensis, le plus ancien hominidé connu jusqu’alors), et la datation de la découverte (4 millions d’années) a entraîné une révision de la lignée évolutive des homininés. Meave Leakey travaille pour le National Museum of Kenya depuis 1969. Elle devient chef de la division de Paléontologie en 1982 et conserve cette position jusqu’en 2001.   

richard_meave__knmer406.jpgmeave_terrain1.jpgmeave_kanapoi.jpg

Meave, Richard et KNM-ER 406 - Meave à Kanapoi

  • Elle a écrit plus de cinquante articles et livres scientifiques et continue d’apporter une contribution significative dans l’étude de l’origine de l’homme. Elle collabore avec sa fille, Louise Leakey, co-directrice des fouilles, y compris celles qui ont permis la découverte de Kenyanthropus platyops en 1999.

 meave-and-louise.jpg

 Christophe DEFRANCE - Lycée de l'Escaut - Valenciennes


Date de création : 06/10/2007 ~ 20:20
Dernière modification : 05/05/2013 ~ 18:10
Catégorie : Paléo-anthropologie - Les paléoanthropologues
Page lue 11929 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !