Vous êtes ici :   Accueil > Eugène Dubois
 

Eugène DUBOIS

( 1858 - 1940 )

 dubois_jeune.jpg  eugene_dubois.jpg  dubois_vieux.jpg

  • Ce savant néerlandais, médecin et professeur d'anatomie, effectua, à partir de 1889, des recherches paléontologiques dans l'île de Java et découvrit les premiers vestiges connus du pithécanthrope.
  • A la fin du XIX° siècle, le monde scientifique est profondément marqué par les travaux de Darwin et de Wallace. Ernst Haeckel a construit un arbre généalogique supposé de l’homme, qui remonte jusqu’à un singe-homme, le Pithéc-Anthrope, représentant le chaînon manquant de l’évolution. L’idée est que, théoriquement, on pourrait rechercher ce pithécanthrope dans les régions tropicales où vivent les grands singes anthropoïdes : Wallace écrit que c’est dans les îles de Sumatra et de Bornéo que l’on pourrait retrouver les premiers représentants de la famille des orangs-outans.
  • Ces idées enthousiasment le jeune médecin néerlandais Eugène Dubois qui délaisse alors son poste à l’Université de Leyde pour s’engager en tant que médecin militaire dans l’armée coloniale des Pays-Bas. Nommé à Sumatra, il y commence ses recherches, mais c’est surtout après son transfert sur l’île de Java que débute son travail sur les grands sites paléontologiques.
  • En août 1891, il commence de véritables fouilles à Trinil, dans les couches alluviales de la rivière Solo. Les fouilles livrent une molaire mais surtout une calotte crânienne qui lui font penser à un anthropoïde. C’est l’année suivante, en août 1892 que sera exhumé, dans ces mêmes couches, un fémur indiscutablement humain. Pour Dubois, ce fémur, la calotte crânienne et les quelques dents découvertes appartiennent à une même créature, bipède : il a enfin découvert l’hypothétique Pithecanthropus qu’il baptise erectus, "homme-singe qui tient debout".

trinil_2.gif         trinil_2_p.gif            pithecanthropus_femur.gif 

Calotte crânienne du Pithécanthrope vue de dessus et de profil - Fémur

 

  • Cette découverte, à son retour en Europe, est à la source de multiples débats : en effet, Haeckel, Hovelacque ou Mortillet avaient imaginé l'ancêtre comme un être au cerveau déjà développé mais à la démarche hésitante et voûtée. Le Pithécanthrope est tout le contraire : il a le crâne bas, un cerveau minuscule, mais une démarche parfaitement bipède. Si certains anthropologues tentent encore d'y reconnaître l'intermédiaire qu'ils avaient prophétisé -d'autres préfèrent penser qu'il représente un rameau "stérile", une forme primitive qui n'a rien de commun avec les origines "nobles"  (encore inconnues) de l'homme moderne, européen et civilisé.
  • Les découvertes ultérieures ont permis de classer le pithécanthrope comme étant un représentant des Homo erectus asiatiques.

trinil.jpg  livre.jpg  tombe_Dubois.jpg

Les fouilles à Trinil - Le livre écrit par Ehgène Dubois - Sa tombe

 

 

 

Christophe DEFRANCE - Lycée de l'Escaut - Valenciennes


Date de création : 06/10/2007 ~ 20:21
Dernière modification : 11/04/2010 ~ 09:28
Catégorie : - Les paléoanthropologues
Page lue 9472 fois