Vous êtes ici :   Accueil > Homo sapiens
 

L'Homme moderne

Nom scientifique : Homo sapiens

Holotype : Cro Magnon 1

Age : de - 200 000 ans ( environ ) jusqu'à l'actuel.

Localisation géographique : Afrique et Moyen Orient pour les plus anciens, puis tous les continents.

 skhul5lside.jpgskhul5front.jpgqafzeh9rside.jpg

Crânes de Skhul 5 ( profil gauche et face ) et de Qafzeh 9 ( profil droit )

Découverte :

  •  Les premiers fossiles découverts sont ceux de Cro Magnon. Mais les plus anciens Homo sapiens sont africains : les deux crânes Omo 1 et Omo 2 qui avaient été retrouvés en Ethiopie en 1967 viennent d'être daté plus précisément. Une équipe australo-américaine a analysé les sédiments d'où les crânes avaient été extraits en mesurant le taux de désintégration des isotopes de l'argon. Leurs conclusions (à plus ou moins 5000 ans) repoussent la datation des crânes de - 65 000 ans à - 195 000 ans, ce qui en fait les plus vieux restes d' Homo sapiens connus.
  • Par la suite, l'homme moderne a colonisé les autres continents. Diverses théories tentent d'en expliquer les mécanismes.

 sapiens__idaltu.jpg

Les plus anciens sites africains et la colonisation des autres continents

homo_sapiens_migration.jpg

Particularités :

  •  Les premiers Homo sapiens sont plus robustes que les représentants actuels. Leur morphologie longiligne correspond à une origine méridionale de type savane africaine.
  • Homo sapiens est le premier homininé à coloniser l'Amérique du Nord et du Sud, ainsi que l'Océanie.
  • Le volume endocrânien moyen des Homo sapiens diminue depuis 20 000 ans environ. Il était supérieur à 1500 cc chez les premiers Homo sapiens et n'est plus que de 1400 cc actuellement en moyenne.

 omo1rside.jpgomo2lside.jpg

Les crânes Omo 1 et 2

Caractéristiques :

  • Dimorphisme sexuel réduit : taille de 1.67 m pour 70 kg chez les mâles et 1.56 m pour 50 kg chez les femelles.
  • Volume cérébral d'environ 1350 cc chez les femelles et de 1450 cc pour les mâles. Fort développement des lobes frontaux. Front redressé, voûte crânienne haute et sphérique, occiput arrondi.
  • Une équipe pluridisciplinaire composée d'Antoine Balzeau, (CNRS/ Muséum national d’histoire naturelle), Dominique Grimaud-Hervé (MNHN) ainsi que Benoît Combès et Sylvain Prima de l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et automatique) a comparé les mesures de l'endocrâne d'Homo sapiens  actuels et fossiles. L'endocrâne est l'empreinte de l'intérieur du crâne : elle représente un négatif du volume ainsi que la vascularisation, du réseau méningé et des différentes zones du cerveau. Le crâne de Cro-Magnon a été scanné, son endocrâne a été reconstitué en trois dimensions. Il a ensuite été comparé à celui de 14 autres hommes sapiens fossiles (âgés d'environ 30 000 ans) et de 102 hommes actuels. Cette étude confirme d'un point de vue statistique ce que les paléo-anthropologues avaient déjà pu remarquer en étudiant les fossiles de manière isolée : le cerveau d'Homo sapiens évolue. Depuis 30 000 ans, son volume diminue et sa forme se modifie, ce qui prouve la plasticité anatomique du cerveau d'Homo sapiens mais aussi la complexité des relations entre volume, forme et capacités cognitives. 

endocranes_comparaison.jpg
Comparaison de l'endocrâne de cro Magnon et d'Homo sapiens (A. Balzeau, MNHN-CNRS)
 

  • Le cerveau des hommes actuels est plus petit que celui de nos ancêtres : les résultats statistiques montrent une diminution du volume par rapport à celui de Cro Magnon, accompagnée de modifications des différentes parties : l'homme moderne a un cerveau plus court, plus bas, comprimé au niveau des lobes frontaux et occipitaux alors que les lobes temporaux et le cervelet se sont élargis. L’endocrâne s’est raccourci d’avant en arrière,-comme s’il s’était ramassé sur lui-même et légèrement aplati sur le dessus. On observe au final une diminution de 7% de longueur, de 3 à 4% de hauteur et de 4 à 5% de volume. Certains lobes ont rétréci, d’autres se sont allongés. Ces modifications ont favorisé la création de replis et de nouvelles connexions neuronales. 

morphing.gif
 


Animation récapitulant les modifications du cerveau des Homo sapiens au cours des 30.000 dernières années (Crédit Antoine Balzeau, Cnrs-Mnhn)

  • En violet, le lobe frontal (raisonnement, planification, régulation des émotions) raccourcit, diminuant de 6% en moyenne. En jaune, le lobe pariétal (perceptions sensorielles, intégration des signaux auditifs et visuels, mise en relation avec nos souvenirs) s’allonge. En rose le lobe temporal (distinction des tonalités et des sons, formation et remémoration des souvenirs) s’élargit. En vert, le lobe occipital -décodage de l’information visuelle- diminue de 8%. Le cervelet (régulation de la fonction motrice) gagne 5% en surface.

cromagnon_scan.gif



 
  • Faible bourrelet sus orbitaire, constriction post orbitaire peu marquée.
  • Peu ou pas de prognathisme. Mandibule gracile, avec présence d'un menton. Arcade dentaire parabolique.

klasies_river.jpgdalil.jpg 

Fossiles de Klasies River  -  Crâne deDali    (Photographie de Wu Xinzhi)

  • Incisives et canines réduites. Réduction de la taille des molaires. Email épais.
  • Trou occipital en position centrale.
  • Corps longiligne et gracile. Membres supérieurs relativement plus courts que les membres inférieurs très longs ( adaptation à la marche et à la course ).
  • Main courte et large, avec pouce opposable à tous les autres doigts.
  • Bassin court, en forme de cuvette.
  • Fémur oblique, avec un col robuste et une tête volumineuse. Genou large avec hyperextension possible.
  • Pied avec voûte plantaire, orteils courts et gros orteil aligné.
  • Industries variées avec diversification et spécialisation des outils et des matériaux.
  • Croyances religieuses qui se manifestent par des sépultures, des peintures rupestres (Chauvet, Cosquer, Lascaux, Altamira, Niaux, Pech Merle...) des représentations artistiques ... 

 lepenskivirart2.jpg

Reconstitution du site de Lepenski Vir

Christophe DEFRANCE - Lycée de l'Escaut - Valenciennes

 


Date de création : 13/10/2007 ~ 13:32
Dernière modification : 05/03/2011 ~ 18:49
Catégorie : - Les Hommes récents
Page lue 23273 fois