Vous êtes ici :   Accueil > Origine Homo sapiens
 
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://hominines.portail-svt.com/data/fr-articles.xml

L'origine des Homo sapiens

Plusieurs modèles existent pour expliquer la transition entre les Homo erectus au sens large et les Homo sapiens. Les scientifiques savent que les Homo erectus sont originaires d'Afrique et que des populations ont ensuite colonisé le Proche Orient, l'Asie et l'Europe. Ils peuvent évoluer localement, suite à un isolement géographique, pour donner les Hommes de Néandertal en Europe, ou les Hommes de Solo à Java.

 

origine_hs001.jpg

Les trois théories : monocentriste ( à gauche ), pluricentristre ( au centre ) et intermédiaire ( à droite )

Théorie monocentriste, dite de « l’arche de Noé » ou « out of Africa »  ( Howells, Stringer et Andrews, 1959 )

  • Les Homo erectus européens et asiatiques s'installent et commencent une lente évolution vers différentes formes d’Homo archaïques. L'espèce Homo sapiens a une origine unique et africaine ( entre – 200 000 et – 100 000 ans ).  Des populations migrent ensuite vers le Proche Orient, l'Asie et l'Europe, où elles supplantent peu à peu les populations d'Homo erectus récentes ou d'Homo sapiens archaïques présentes.

migrations_homo_sapiens.gif

  • Les + de cette théorie : elle est corroborée par les études ( ADN mitochondrial, langues ... ) qui démontrent que tous les hommes modernes descendraient d'une population ancestrale africaine commune vieille de 150 000 ans. Une population ancestrale de quelques dizaine de milliers d'individus seulement suffit à expliquer l'origine de toutes les populations actuelles.
  • Voir une animation sur PlanèteGène
  • Les - de cette théorie : elle n'intégre pas les types d'homininés intermédiaires entre les Homo erectus et sapiens, ni les continuités morphologiques observées dans certaines régions ( Australie par exemple ).

 

Théorie pluricentristre, dite du « candélabre » ou multirégionale ( Weidenreich, 1947)

  • Les différentes populations d’Homo erectus évoluent, chacune dans leurs régions respectives, vers l'homme moderne. Biologiquement on va donc assister à une sorte de "pré-sapientisation" des populations pour aboutir à l'apparition des Homo sapiens, simultanément, sur tout le globe. Seule la population européenne proviendrait d'une population originaire d'un autre continent, qui remplace les néandertaliens.
  • Les - de cette théorie : le pluricentrisme suppose un ancêtre commun très ancien, en contradiction totale avec les études qui font état d'une origine beaucoup récente. Elle suppose également une population ancestrale de taille très importante ( quelques centaines de milliers voire des millions d'individus ). De plus ce développement multi-régional vers une seule et même espèce paraît aujourd’hui difficilement envisageable.

 

Théorie intermédiaire dite de « l’évolution réticulée » ( Trinkauss, Smith et Bräuer )
  • Les migrations ont été régulières et progressives dans le temps, aussi bien pour les Homo archaïques que pour les Homo sapiens. De plus, ces mouvements de populations se sont également réalisés d'une région à une autre. Cela sous-entend donc un mixage génétique permanent qui empêche l'apparition d'espèces différentes. La dernière migration en provenance d'Afrique (- 150 000 ans) serait donc naturellement celle qui aurait laissé le plus de traces dans le patrimoine génétique de l'homme moderne. Selon les régions, l'influence des populations immigrantres qui se mélangent avec les populations locales est plus ou moins marquée.
  • Les + de cette théorie : l'évolution réticulée intègre l'existence d'un ancêtre commun vieux de 150 000 ans. Elle admet les formes intermédiaires d'Homo entre erectus et sapiens ( à lire dans les nouvelles les découvertes récentes en Chine ). Elle permet la persistance de particularités locales chez certaines populations plus isolées. Elle n'exclut pas des remplacements dans certaines zones, comme les néandertaliens en Europe.

 

Christophe DEFRANCE - Lycée de l'Escaut - Valenciennes

 

 


Date de création : 17/10/2007 ~ 15:10
Dernière modification : 07/09/2008 ~ 12:52
Catégorie : Paléo-anthropologie - Paléogéographie
Page lue 18988 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !