Vous êtes ici :   Accueil > Sepultures neandertal
 
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://hominines.portail-svt.com/data/fr-articles.xml

Les Sépultures Néandertaliennes

Age : de - 70 000 à - 35 000 ans environ

Localisation géographique : Europe,Proche et Moyen Orient

 la_ferrassie.jpgchapelle_aux_saints.jpg 

Sépultures néanderthalienne de La Ferrassie et de La-Chapelle-aux-Saints

Découverte :

  • La première véritable sépulture fut découverte à Spy (Belgique) en 1886, associant 2 individus dans une fosse datée du Moustérien récent.
  • A La Chapelle-aux-Saints, fut découvert en 1908 un individu isolé, installé dans une fosse creusée au centre de la salle d’entrée, en position fléchie et mains au visage, associé à des outils et des ossements d’animaux.
  • Le vaste site de La Ferrassie, fouillé durant les années 1920, contient une véritable nécropole néandertalienne, avec 6 sépultures, dont 2 adultes et 4 enfants, masculins et féminins confondus. Les corps étaient ensevelis en fosses, en position fléchie et associés à un matériel lithique soigné. 9 petites buttes groupées par 3 forment un agencement funéraire. Une fosse était recouverte d’une dalle triangulaire couverte de cupules façonnées intentionnellement et contenait les restes d’un enfant au corps fléchi, la tête sur le côté..

 kebara.jpg        kebara_schema.gif

Sépulture de Kebara ( avec schéma d'interprétation )

Particularités :

  • Une autre découverte, peu après 1930, confirma l’existence de rites funéraires chez les hommes de Néandertal. On découvrit en effet un assortiment de fossiles néandertaliens au mont Carmel, à proximité de Haïfa, en Israël. Cinq hommes, deux femmes et trois enfants avaient été déposés dans des tombes peu profondes. Tous les corps avaient les jambes repliées. Un homme d’environ 45 ans tenait dans ses bras les mâchoires d'un sanglier de grande taille. Les interprétations sont nombreuses : le sanglier a pu être à l'origine de cette mort ; les mâchoires seraient un trophée de chasse qui aurait permis à cet homme d'affronter les esprits rencontrés dans sa vie d'outre-tombe …
  • Un autre exemple de rite funéraire se retrouve dans la grotte de Teshik-Tash en Asie. En cet endroit, fut retrouvé en 1938 le corps d'un enfant néandertalien de sexe masculin. La tombe recelait quelques signes énigmatiques de rites funéraires : 5 chevilles osseuses de bouquetins étaient disposées irrégulièrement en cercle sur le plancher de la grotte, autour de la tombe.

shanidarIV.jpgshanidar.jpgshanidar_crane.jpg

Sépultures de Shanidar

Caractéristiques :

  • Une des sépultures les plus spectaculaires fut mise au jour en 1960 dans la grotte de Shanidar au nord de l'Irak, dans les monts Zagros. Dans ce site,  furent retrouvés neuf fossiles de Néandertaliens dont certains avaient sans doute été tués par la chute de blocs rocheux détachés du plafond. Au fond de la grotte, dans un gisement vieux de 60 000 ans, on trouva la tombe d'un chasseur dont le crâne était sérieusement écrasé.
  • Les résultats des analyses des échantillons de terrain situés à l'intérieur de la tombe sont étonnants. La tombe contenait une quantité de pollen jamais égalée. De toute évidence, un nombre considérable de fleurs avaient été déposées dans la tombe par les compagnons du défunt. Parmi ces plantes, certaines servent encore de médicaments aux peuplades vivant actuellement en Irak.  Il se peut donc que les Néandertaliens aient pressenti les vertus médicinales de ces fleurs et les aient déposées dans la tombe pour que le chasseur jouisse d'une meilleure santé dans l'au-delà. Il se peut également que les fleurs y aient été déposées dans une intention identique à celle qui incite les hommes modernes à fleurir les tombes et les stèles.

 

Christophe DEFRANCE - Lycée de l'Escaut - Valenciennes

 


Date de création : 18/10/2007 ~ 14:19
Dernière modification : 11/04/2010 ~ 09:47
Catégorie : Paléo-anthropologie - Traces culturelles
Page lue 14716 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !