Vous êtes ici :   Accueil > Nouvelles
 
Nouvelles

culture/acheuleen/bif.jpgNouvelles datations pour les plus vieux bifaces européens. - par Christophe_Defrance le 04/09/2009 ~ 10:06

Les premiers bifaces européens. Deux chercheurs du Centre de Géochronologie de Berkeley (Californie) ont réalisé une nouvelle datation des sédiments de deux sites espagnols dans lesquels avaient été découverts des bifaces : Estrecho del Quipar (près de Murcie) et Solana del Zamborino (dans la Sierre Nevada, près de Grenade). Jusqu'à présent, ces grottes étaient classées dans le Paléolithique ancien avec un âge estimé à - 200 000 ans, même si des analyses paléontologiques d'ossements de petits rongeurs avaient suggéré une datation plus ancienne. Les bifaces sont des outils apparus en Afrique il y a environ 1.5 millions d'années. On en a également retrouvé en Israël sur des sites datés de 1.2 millions d'années et en Chine (800 000 ans). En Europe occidentale, les plus anciens étaient datés d'environ 500 000 ans (Acheuléen).

biface_3.jpg

Par la méthode du paléomagnétisme basée sur les inversions du champ magnétique terrestre, Gary Scott et Luis Gibert ont obtenu des âges de 760 000 ans pour Solana et de 900 000 ans pour Quipar (publié dans Nature, septembre 2009). Ces bifaces seraient donc les plus vieux outils européens de ce type connus : ils repoussent l'apparition de l'Acheuléen en Europe à près d'un million d'années, ce qui suggère que la technique de fabrication des bifaces s'est diffusée largement depuis l'Afrique jusqu'au monde méditerranéen dès le début du Pléistocène.