Vous êtes ici :   Accueil > Nouvelles
 
Nouvelles

L'empreinte du cerveau de l'homme de Cro Magnon reconstituée en images de synthèse. A partir du crâne presque complet conservé au Musée de l'Homme à Paris, des chercheurs ont reconstitué l'empreinte du cerveau de cet Homo sapiens vieux de 28 000 ans. Découvert en Dordogne en 1868, dans l'abri de Cro Magnon (d'où son nom), le crâne a été scanné afin de révéler l'anatomie interne, y compris les détails invisibles sur le fossile, comme les bulles d'air dans les os de la face ou de l'os temporal (pneumatisation), leur épaisseur, leur constitution  en 3 couches différentes, et même les canaux semi-circulaires (organes de l'équilibre). Ensuite, les techniques de moulage ont permis de reconstituer l'endocrâne : il s'agit de l'empreinte laissée par les différentes parties du cerveau sur la partie interne des os du crâne, en particulier la vascularisation des principales aires cérébrales.
 
cromagnon1-1.jpgcromagnon1-2.jpgcromagnon1-3.jpg
 
Cette étude permettra d'étudier les changements de forme du cerveau chez Homo sapiens depuis les plus anciens représentants européens jusqu'à l'homme actuel. Elle ouvre également de nouvelles perspectives en termes de présentation muséographique et d’analyses scientifiques. En effet, les fossiles originaux doivent être conservés dans des environnements parfaitement adaptés et leur manipulation doit être restreinte pour préserver ce patrimoine irremplaçable.