Vous êtes ici :   Accueil > Nouvelles
 
Nouvelles

australo/afarensis/110210141215-thumb.jpgNouvelle étude de la bipédie des Australopithèques - par Christophe_Defrance le 13/02/2011 ~ 10:05
La bipédie des Australopithèques est proche de la notre. Une équipe de scientifiques dirigée par Carol Ward (Chercheur École de médecine de MU), William Kimbel et Donald Johanson (Institut des origines de l'homme, Arizona State University) vient de publier les résultats de leur étude d'un métatarse du pied d'un Australopithecus afarensis (Science - 10/02/2011).  Cet os, Al-333-160, a été découvert sur le site d'Hadar (Ethiopie) qui a été daté de 3.2 millions d'années. Il a pu être comparé au pied d'Homo sapiens qui présente des spécificités anatomiques témoignant des caractéristiques de sa bipédie : en particulier, le pied humain présente une voûte interne entre les orteils et le talon, qui permet l'absorption des chocs liés à la marche et qui forme un point d'appui lors de la propulsion. Les cinq os métatarsiens de l'homme sont donc légèrement courbés pour former cette cambrure.

al-333-160.pngos2.jpg

 
Le métatarse d'Australopithecus afarensis étudié montre une courbure similaire à celle de l'homme actuel. Cette étude ne porte cependant que sur un seul os métatarsien. Si cette étude est confimée, elle fournirait un nouvel éclairage sur le mode de vie des australopithèques : on pense jusqu'à présent que leur répertoire locomoteur est composé essentiellement d'arboricolisme associé à une bipédie différente de la notre, plus chaloupée. Avec une bipédie plus proche de celle de l'homme, les australopithèques auraient pu parcourir de plus grandes distances pour se procurer leur nourriture dans des environnements moins boisés.
Il faudra donc confirmer ces résultats et l'appartenance du métatarsien à Australopithecus afarensis (et non pas à une autre espèce d'australopithèque) par de nouvelles découvertes.
angular-relations-of-metatarsal.png

Comparaison des relations angulaires au niveau du métatarse chez différents Hominidés